livres

La lecture rapide: et si j’apprenais La Technique?

Partage l'article 💗:
  •  
  •  
  •  
  •  

Et si tu avais le pouvoir de lire des livres à la vitesse de l’éclair, qu’en ferais-tu? Imagine que ce pouvoir puisse être à ta portée et que grâce à lui, tu puisses arriver à lire tous les ouvrages conseillés par ta prof de français l’année de 1ère! Ce serait super génial, non?!!! Et bien sache que c’est possible grâce à la lecture rapide. Tu peux t’entraîner à lire plus vite et acquérir ce super pouvoir si tu en as envie. Au final, tu gagneras beaucoup de temps.

Au-delà du fait qu’un livre peut changer une vie, les avantages de la lecture rapide sont nombreux:

1️⃣ Tu parais plus intelligent car au-delà de tes connaissances, tu maîtrises le vocabulaire!

2️⃣ Tu réduis ton stress jusqu’à 68 % en lisant seulement 6 minutes!

3️⃣ Tu améliores ta mémoire.

4️⃣ Tu développes tes capacités d’analyse.

5️⃣ Tu rédiges mieux et plus vite.

La lecture rapide est devenue une compétence indispensable.

Tu veux te lancer et acquérir de super pouvoirs? Tu es prêt à devenir le superman de la lecture? C’est parti!!!

Comment fonctionne la lecture rapide?

personne qui lit un livre en suivant avec le doigt

Quand tu lis, tu arrives à reconnaître instantanément des mots (enchaînement  de caractères) et tu leur associes un sens en fonction d’un contexte. T’es déjà trop fort, ton cerveau va à une vitesse phénoménale! Et pourtant, si tu t’entraînes un peu, tu pourrais aller encore plus vite!

Un lecteur classique qui applique la méthode de lecture qu’on lui a enseignée dès le CP marmonne les mots dans sa tête, on dit qu’il “subvocalise”. Sa vitesse de lecture est limitée par ce procédé. Cela peut créer des interférences. Un lecteur rapide va lire les textes beaucoup plus vite, sans marmonner et en réduisant le nombre de points de contacts visuels sur chaque page.

La vitesse, la compréhension et la mémoire sont les 3 piliers de la lecture rapide.

  • Plus tu lis vite, plus tu absorbes de l’information rapidement. Beaucoup de personnalités influentes telles que Léonard De Vinci, Napoléon, Churchill, Barack Obama, Emmanuel Macron, Bill Gates, Elon Musk, sont toutes réputées pour leur capacité à lire des textes complexes très rapidement. Cette rapidité de lecture leur procure une force de travail considérable et une avance sur le monde qui les entoure.
  • Que ce soit très clair, c’est inutile de lire vite si tu ne retiens pas ! Lire vite ne veut pas dire ne rien comprendre, et ne rien retenir. Au contraire ! Les bons lecteurs ne se contentent pas de lire vite : ils comprennent ce qu’ils lisent et retiennent ce qu’ils lisent. Ils sont ensuite capables de restituer l’essentiel du contenu lu.
  • Avec de l’entraînement, tu vas lire plus vite, mieux comprendre et mieux retenir. La lecture rapide fonctionne un peu comme si tu scannais le texte, tu le fais déjà probablement inconsciemment quand tu lis des pages internet par exemple. C’est une méthode complémentaire à la méthode de lecture classique.

La lecture rapide en 5 conseils

lire efficacement

1. Elimine les distractions!

Débarrasse-toi de tout ce qui pourrait encombrer ton esprit, ton espace et perturber ta lecture. Pour cela, installe-toi confortablement et concentre-toi. La concentration favorise la rapidité de lecture. Lire est en effet une activité cérébrale. Si tu veux terminer rapidement un livre, tu dois te concentrer.

Balance ton tel!!!📵

Fais attention à tes yeux. Les yeux supportent très bien la lumière naturelle. Il est important que tu lises le plus possible à la lumière du jour. Si ceux-ci te picotent et que tu sens de la fatigue, voire une légère migraine poindre son nez, n’hésite pas à faire une pause. Mieux vaut lire à ton bureau, dans le calme, stylo à la main. Si tu préfères lire dans ton lit, ou vautré dans ton canapé, en mode détente, c’est raté! Le mode détente n’est pas du tout adapté à une lecture-travail, surtout si c’est de la lecture rapide.  Lire avec un crayon à la main permet de focaliser ton attention sur la lecture et d’être plus efficace.

2. Utilise un guide visuel!👓

Tes yeux ne restent pas fixes au même endroit. Ils balaient souvent  la page pour recueillir plus d’informations. Ces mouvements sont appelés des saccades. Malheureusement, quand tu lis, ces saccades t’amènent à ralentir pour rechercher où tu en es exactement sur ta page. La solution consiste à utiliser un guide visuel. Il peut s’agir tout simplement de ton index ou d’un crayon. Il suffit de placer ton doigt en dessous d’une ligne de texte et de le déplacer au fur et à mesure que tu lis. Au départ, l’aide d’un guide visuel va te prendre plus de temps que la lecture sans guide. Mais une fois que tu y es habitué, tu peux lire vraiment plus efficacement et aller jusqu’à doubler ta vitesse de lecture en te fatiguant moins.

3. Contrôle ta lecture et adapte ta vitesse!🏎

Quand on parle de lecture rapide les gens pensent directement à la vitesse de lecture. Mais ce n’est pas exactement cela. Imagine que tu conduis une voiture de course, tu dois aller vite pour gagner car la vitesse de pointe est indispensable mais si tu ne sait pas contrôler ton bolide pour bien négocier les virages, c’est l’accident assuré! C’est pareil pour la lecture rapide: en contrôlant ta vitesse, tu seras beaucoup plus efficace.

Un guide visuel aide à contrôler ta vitesse de lecture. Si tu déplaces ta main plus rapidement, tu seras obligé de lire plus vite. Aussi, si tu ralentis ton guide visuel, ta lecture va ralentir. Ce type de contrôle te permet de lire attentivement les passages difficiles ou importants et d’aller plus vite quand les phrases sont plus simples.

La vitesse de lecture est une question de contrôle, pas seulement de vitesse. Autant il est parfois utile d’accélérer sur les passages où la quantité d’information est faible, autant il vaut mieux ralentir lorsque certains extraits sont importants ou plus complexes. Maintenant, tu devrais pouvoir lire sans subvocaliser, lire rapidement ou lentement, selon ton analyse et tes besoins.

4. Ne subvocalise pas!🤪

Subvocaliser veut juste dire qu’on prononce les mots qu’on lit dans sa tête. Quand on apprend à lire, on lit à haute voix: “Le chat mange la souris.” On prononce chaque mot avec ferveur. Puis, un jour, on arrête de parler à voix haute, parce qu’on se rend compte que ça ralentit notre vitesse de lecture. Mais la plupart des gens prononcent encore chaque mot dans leur tête alors que ce n’est pas nécessaire pour saisir le sens d’une phrase.

Si tu veux arrêter de prononcer les mots dans ta tête, commence par déplacer ton guide visuel plus vite sur la page. Tu perdras ainsi l’habitude de subvocaliser!

5. Sois un lecteur actif!

Parfois (pour ne pas dire souvent!), tu lis de manière passive sans vraiment faire attention à ce que tu lis. Quand tu as fini ton livre, tu pense avoir appris quelque chose mais c’est faux, tu es loin d’avoir tout retenu! Si tu lis un roman pour te divertir, ce n’est pas si grave de ne pas se souvenir de certaines choses mais si tu lis dans le but de retenir, ta lecture ne sera pas efficace.

Avant même d’ouvrir le livre, prends une minute pour définir ton objectif de lecture. C’est ce qui va déterminer par la suite comment tu vas lire le livre. Lire plus vite et apprendre nécessite de passer à la lecture active. C’est à dire que tu dois devenir plus curieux, savoir quel est l’objectif de ta lecture. Si tu trouves quelque chose d’intéressant, note-le ou recherche des infos complémentaires. Il vaut mieux que tu passes un peu de temps à rechercher des infos plutôt que d’avoir passé du temps à lire sans rien retenir.

 

La méthode lecture rapide de Timothy Ferriss: apprends à lire 200 % plus vite en 10 minutes!

booster sa vitesse de lecture

Timothy Ferriss, dans son livre La semaine de 4 heures,donne 4 conseils simples pour augmenter ta vitesse de lecture d’au moins 200 % en 10 minutes et sans rien perdre au sens.

1️⃣ Pendant 2 minutes, suis chaque ligne du doigt ou avec un stylo en lisant le plus vite possible. Ce “guide visuel” empêchera ton œil de regarder en arrière et de faire trop de saccades. Ce processus de lecture s’apparente à une succession de clichés photos.

2️⃣ Pendant 3 minutes, lis chaque ligne en commençant par le 3ème mot à partir du début et en finissant par le 3ème mot avant la fin. Ainsi, tu utilises ta vision périphérique. Au fur et à mesure que tu trouves cela facile, essaie d’aller directement concentrer ton regard vers le milieu de la ligne.

3️⃣ Pendant 2 minutes, et une fois que tu es à l’aise avec la pratique précédente, essaie de lire les phrases en ne prenant que deux clichés maximum par ligne.

4️⃣ Pendant les 3 dernières minutes, entraîne-toi à lire 5 pages le plus vite possible, même si tu ne comprends pas tout au début mais en utilisant les 3 techniques évoquées précédemment. Puis tu les reliras à une vitesse plus maîtrisée par la suite. Le but est quand même de comprendre ce que tu lis!

 

    Technique de la lecture rapide et efficace: la maîtrise des “mots cibles”!

    Si tu regardes la phrase ci-dessous, tu verras que si tu es un lecteur moyen, tu vas t’arrêter sur les mots en gras.

    Le jeune étudiant de l’Université avait rédigé une thèse sur l’apport du Parnasse dans la poésie française du 19ème siècle.

    Avec un peu d’entraînement, tu devrais être capable de lire et comprendre la phrase en ne t’arrêtant qu’aux mots en gras ci-dessous, tu vas donc élargir ta vision autour de tes points de fixation :

    Le jeune étudiant de l’Académie avait rédigé une thèse sur l’apport du Parnasse dans la poésie française du 19ème siècle.

    Lorsque tu lis cette phrase et que tu ne t’arrêtes qu’aux quatre mots en gras, tes yeux suivent une sorte de ligne droite moins saccadée. C’est comme si un « fil invisible » passe d’un mot en gras à un autre et guide tes yeux. Tu lis alors “par paquets”. Ce processus est le cœur de la lecture rapide. Il est très intuitif.

    Mais attention! A terme, Il ne s’agit s pas de survoler les textes sans les comprendre.

    Pour te donner un exemple de l’efficacité de la vision périphérique, tu vas lire ci-dessous une phrase, que j’ai pris soin de souligner : fixe la ligne et seulement la ligne, et balaye toute la phrase sans essayer de lire les mots.

    Pourquoi est-ce que tu lis ces mots alors que je te demande de ne pas le faire? Incroyable, non?

    En recourant à la technique des «mots cibles» , tes yeux, grâce à la vision périphérique, vont enregistrer “”malgré toi” la forme des mots qui s’intercalent entre chacun de tes mots cibles ; ton cerveau, qui, lui, réfléchit beaucoup plus vite que toi, les verra et les reconnaîtra tout autant que si tu avais pris la peine de t’arrêter dessus. Dès lors, tu gagnes un temps fou!

    Tu trouveras de nombreux sites sur internet pour t’entraîner. En voici déjà un: http://www.mes-exams.com/lecture-rapide/lecture-rapide-test.htm#start

    Pour une lecture rapide efficace: des techniques pour mieux mémoriser

    surligner pour mémoriser

    1. Souligne, entoure, prends des notes dans les marges, bref, “marque” tes pages.

    Attention, ne surligne pas toute la page comme font beaucoup d’étudiants! Trop de surlignage tue le surlignage! En général, vous dois mettre en évidence environ 2 ou 3 éléments par page, et ce n’est pas systématique pour toutes les pages. Marquer les pages accroît le taux de mémorisation en associant un geste et un élément de personnalisation au texte original. N’aie pas peur d’abimer un peu ton livre, il n’est qu’un support au service du contenu. Oui, je sais, pour les puristes, c’est compliqué. Moi-même, au début de mes études, je soulignais au crayon à papier… ridicule! Sache que tes livres de cours ne serviront que pour tes cours! J’en fait l’expérience actuellement avec ma fille. Elle lit les mêmes livres que moi en classe de 1ère et pourtant l’édition a changé, je ne lui ai donc pas prêté les miens. Donc, j’aurais pu les SURLIGNER!!!

    2. Fais une corne aux pages les plus importantes.

    Dans un livre de 150 pages, vous va peut-être corner 15 pages, et encore. L’objectif est de marquer la page afin de pouvoir y revenir et vous y référer plus tard. Plus la page est importante, plus la corne sera grande. La plupart des livres n’auront pas plus de 4 ou 5 pages avec une corne de la taille d’une demi-page. De nouveau, n’aie pas peur de triturer ton livre de la sorte. Autre alternative pour les résistants de la corne, les marques-pages adhésifs de couleurs, tout aussi efficaces, j’avoue et beaucoup plus girly!

    3. Prends des notes sur les pages de garde.

    Lorsque tu lis les idées clés du livre, prends-les en note sur l’une des pages du début (il y a généralement quelques pages relativement vides dans le début de n’importe quel livre) et qui serviront de pense-bête plus tard. Essaie aussi dans la mesure du possible de lier ces idées et notions clés à d’autres que tu connais déjà. Elles seront beaucoup plus faciles à retenir que les informations isolées. Une fois de plus, si tu ne veux pas écrire sur ton livre, prends des notes sur un papier libre, mais fais-le!  Une fois le livre fini, relis les pages que tu as cornées ou marquées avec un adhésif de couleur. Reprends-les simplement une par une. Car elles sont à elles-seules l’essence même du livre.

    4. Résume le thème du livre sur une page vide.

    Une fois le livre fini, et avant de passer à autre chose et tant qu’il est encore frais dans ta mémoire, prends quelques minutes pour en résumer le thème sur une des pages vides disponibles, au début ou à la fin du bouquin. Tout auteur rédige un livre autour d’un thème central, qui résume ce à propos de quoi le livre a été écrit. Il est important que tu résumes toi-même, avec tes propres mots. Ne te contente pas du résumé de la 4ème de couverture. Souviens-toi: plus je transforme, plus je m’approprie!

    5. Fais une mindmap  du livre.

    Si tu es interrogé sur tes connaissances du livre par la suite, fais une carte heuristique. Ton cerveau se rappelle plus facilement les idées et les images que les mots. Une mindmap te permet de schématiser tout un livre. Cela a l’avantage de présenter l’intégralité de l’oeuvre sur une seule et même page.

    En appliquant les conseils ci-dessus, et avec un peu d’entrainement, tu seras capable de lire 1000 mots par minute. Vraiment, tu peux apprendre à lire plus vite, et sans aucun doute tu peux arriver à doubler ta vitesse de lecture en l’espace de 2 semaines. Mais pour devenir un lecteur rapide sur le long terme, il faut être prêt à y consacrer un peu de temps, pour appliquer les techniques, faire des exercices de lecture, pour s’entrainer et se concentrer. Même si cela te demande des efforts au début et que cela n’est pas très agréable (autant le dire!), ne te décourage pas et persévère. La réussite est au bout du chemin!

    Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. Il t’a plu? N’hésite pas commenter, à liker, pouce en haut👍, cœur cœur💗💗! Partage un max!

    C’est dans le partage que le savoir s’acquiert et se développe!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Tu veux savoir comment tu apprends? Télécharge mon PDF, c'est gratuit!😀
    %d blogueurs aiment cette page :